L'industrie mécanique hexagonale remet de l'huile dans ses rouages

AddThis Social Bookmark Button

Les grenailleurs, décolleteurs, fraiseurs, forgeurs, tourneurs, fritteurs et autres emboutisseurs se portent mieux, merci pour eux. En 2016, l'activité des entreprises du tissu mécanique français a progressé de presque 2 %, à 123,8 milliards d'euros. se félicite Bruno Grandjean, le président de la Fédération des industries mécaniques (FIM), satisfait des commandes des secteurs automobile ou aéronautique, et heureux de l'avènement d'un cercle vertueux.

A lire sur LesEchos.fr

Informations supplémentaires